La stimulation cognitive pour quoi faire?

  1.  La perte de mémoire :

Il s’agit là d’un trouble cognitif très connu. Non seulement parce que l’on en entend parler régulièrement, mais aussi parce qu’il est assez facile à repérer. Vous êtes peut-être même la personne qui a repéré en premier les pertes de mémoire de votre proche.Dans une forme légère, cela se traduit par des questions posées à plusieurs reprises ou l’oubli de rendez-vous.

Mais la perte de mémoire peut devenir plus grave.

La stimulation cognitive retarde le déclin cognitif, agit sur les capacités nécessaires pour exécuter les tâches du quotidien et favorise le maintien à domicile (selon le Dr Rebok suite à une étude sur les effets de la stimulation cognitive sur des personnes âgées ne présentant pas de démence).

Ainsi, la stimulation cognitive est bénéfique à tous !

En vieillissant, on arrête de travailler. Nos sorties et activités diminuent en raison de problèmes de santé. Les fonctions cognitives ne sont alors parfois plus assez sollicitées pour garder une mémoire intacte.
Il a même été prouvé que la stimulation cognitive effectuée auprès d’une personne malade a un impact positif sur l’humeur et la qualité de vie de l’aidant ! (Souce : Physical and Cognitive Stimulation in Alzheimer Disease. The GAIA Project)

Et cela se comprend !

Si la personne malade reste autonome, l’aidant a moins de tâches domestiques à effectuer pour elle !  De plus, cela diminue l’inquiétude que peuvent ressentir les aidants à l’idée de laisser leur proche seul chez eux.

Les aidants de personnes qui font de la stimulation cognitive ont plus de temps pour prendre soin d’elles, pour avoir des loisirs, pour s’occuper de leurs enfants …

Qu’est-ce que la stimulation cognitive ?mental-health-3337026_960_720

La stimulation cognitive est le fait de faire travailler ses fonctions cognitives. En effet, pour simplifier les choses, on peut comparer le cerveau à un muscle. Lorsque vous n’utilisez pas vos muscles, vous les perdez.

Si vous n’aviez pas beaucoup de muscles, vous vous retrouvez vite sans le moindre muscle. C’est la même chose pour la mémoire ou les autres fonctions cognitives.

Pour que les troubles des fonctions cognitives n’évoluent pas très rapidement, il faut les faire travailler !

La stimulation cognitive permet de garder en forme “son muscle-cerveau” et de ralentir fortement la progression de la maladie d’Alzheimer !

Je vous propose des séances de stimulation cognitive,mémorielle en fonction de vos centres d’intérêt c’est pourquoi je prends le temps de venir à domicile pour un 1er rendez-vous gratuit afin de vous connaitre et de m’adapter à vos besoins.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *